Carnet °1 : L'Inde

Saraswati

La déesse de la connaissance et des arts.

Une évidence pour Edna de la prendre pour Muse étant elle même amoureuse des Arts.

On  attribue l’invention du Sanskrit , de l’éloquence, des sciences, de la poésie et de la musique à cette déesse 

Saraswati possède quatre bras qui représentent les quatre états de la personnalité de l ‘ être humain dans l’apprentissage. Dans une main elle tient un livre d’écritures sacrées, dans une autre un rosaire (akshamala). Avec ses deux autres mains elle joue d’un instrument à cordes (veena), symbole de l’art.
Vêtue sobrement d’un sari blanc, elle est accompagnée d’un paon ou d’un cygne, symboles de pureté et de beauté.

Edito

Dans un univers onirique et hivernal ,une musique indienne résonne.

Des silhouettes féminines et androgynes apparaissent vêtues de plissés, de coupes souvent structurées et parfois vaporeuses.

Ces femmes délivrent les mêmes messages :

«Ne laisse pas les mauvaises pensées paralyser ton esprit.
Apprends-leurs la danse.Nul n’est parfait, le soleil lui-même a ses tâches.» Proverbes Hindous

L’Inde séculaire avec ses couleurs chatoyantes, ses épices et ses rites s’alliant à la mode européenne avec ses propres codes.

Décor givré, cristallisé les couleurs safranées nous réchauffent le cœur.

Voici en quelques mots les contours de la première collection d’Edna

Pourquoi l'Inde ?

Heritage familiale

Edna est originaire d’Haïti, adoptée par un couple mixte : mère française et père franco-indien.

Pour le premier pays d’inspiration elle a choisi de faire un clin d’œil à sa grand-mère.

SUZON MOISAN – 11 novembre 1927 / 16 août 2011

Start typing and press Enter to search

Shopping Cart

Votre panier est vide.